La com de la codecom...


La communauté de communes du Pays de Montmédy et son office de tourisme ont mis en place depuis plusieurs années des outils de communication et d'information qui permettent à tous, habitants d'aujourd'hui ou d'hier de tout savoir (ou presque) sur les projets du territoire et sur les nombreuses animations festives, sportives, touristiques, culturelles de la région et du Pays de Montmédy particulièrement.

Ces différents outils permettent à notre communauté de communes d'être aujourd'hui très présentes sur internet et les statistiques de fréquentation des sites et de lecture des lettres hebdomadaires sont excellentes.

Si vous êtes responsable d'une manifestation et si vous voulez qu'elle soit largement diffusée via nos sites internet et notre lettre hebdomadaire, il vous suffit d'envoyer texte et affiche à cette adresse : promotion.otpaysdemontmedy@gmail.com 
L'information sera alors intégrée par un agent de l'office de tourisme à la base SitLor (Système d'Information Touristique Lorraine) qui alimente les sites de tous les offices de tourisme de Lorraine et de Lorraine Gaumaise.

Un agenda des manifestations est disponible sur les différents blogs. Il recense l'ensemble des animations qui nous ont été signalées. L'utilisation de l'agenda est recommandé pour le choix de dates, elle permet notamment d'éviter que deux événements importants soient organisés en même temps.

Site et blogs :

Le blog de la Codecom.
Les élus, les services, les projets en cours et à venir, les comptes rendus des assemblées communautaires etc.
http://paysdemontmedy.blogspot.fr/

Le site de l'Office de tourisme transfrontalier du Pays de Montmédy.
Tout savoir sur les atouts touristiques et culturels du Pays de Montmédy, l'agenda des manifestations.
http://www.tourisme-montmedy.fr/

Le blog de l'office de tourisme.
http://otpaysdemontmedy.blogspot.fr/
La page facebook de l'office de tourisme

Le portail de la Lorraine Gaumaise
http://www.lorraine-gaumaise.com/

Le portail du Ciel de Meuse
http://cieldemeuse.blogspot.fr/


La lettre hebdomadaire (newsletter) de l'office de tourisme
Amis du Ciel de Meuse et de la Lorraine Gaumaise, bonjour !

Sur simple demande, l'équipe de l'office de tourisme peut vous envoyer chaque semaine un mail annonçant les principales manifestations de la semaine et du mois à venir dans le Pays de Montmédy, sous le Ciel de Meuse ou en Lorraine Gaumaise. La programmation du Cinéma Lux y figure également.

La liste de diffusion du Cinéma Lux, devenue celle de l'office de tourisme compte aujourd'hui près de 2000 adresses. Pour en faire partie et ne plus jamais dire "je ne savais pas", il suffit d'envoyer un mail à cette adresse :



Quoi de neuf au Pays de Montmédy ?

L'association "Quoi de neuf au Pays de Montmédy" réalise depuis de nombreuses années votre "Quoi de neuf ?", une publication mensuelle très appréciée par les habitants du canton qui y trouvent les informations locales dont ils ont besoin : vie quotidienne, activités associatives, manifestations, communiqués de la communauté de communes... La mise en page et l'impression sont financées par la publicité insérée par les artisans et commerçants locaux et une subvention de la communauté de communes. La distribution est assurée par des bénévoles. Merci à toute l'équipe du "Quoi de neuf ?"
"Les blog de la Codecom et de l'office de tourisme" et "Quoi de neuf au Pays de Montmédy" sont complémentaires.
Vous pouvez retrouver tous les numéros de "Quoi de neuf ?"en format numérique sur le blog de la Codecom ou sur celui de l'office de tourisme.


L'Est républicain.
Chaque assemblée communautaire fait l'objet d'un compte rendu dans l'Est républicain. Les projets, les actions de la Codecom ou de son office de tourisme font régulièrement l'objet d'articles. Merci à nos correspondants locaux.






La Lorraine Gaumaise : l'aventure continue !


Entre 2009 et 2012, le projet Interreg « La Lorraine Gaumaise »,  a donné naissance à une nouvelle destination touristique qui fédère les territoires de trois partenaires : La Communauté de Communes du Pays de Montmédy avec son office de tourisme transfrontalier, la Maison du Tourisme de Gaume et la Maison du Tourisme de la Semois.
Un second projet Interreg est en cours jusque fin 2014 et s’inscrit dans la continuité du premier programme. Il s’agit maintenant de pérenniser l’action touristique commune sur le long terme en s‘appuyant notamment sur les actions et les équipements mis en place dans le 1er projet.
En effet, au fur et à mesure de l’avancée des actions prévues, de nouvelles pistes de travail, apportant des réponses aux besoins des acteurs du territoire (prestataires, clients, citoyens, associations) ont pu être identifiées.
L’objectif est le passage opérationnel du concept de « Pays touristique transfrontalier » à celui de « Pôle touristique transfrontalier intégré». Cette destination touristique rurale doit permettre aux touristes de trouver tout ce qui est nécessaire à leur séjour : sites de visite, activités de loisirs, hébergements, restaurants, commerces, services et guides… de façon homogène sur l’ensemble du territoire. 

Le plan d’actions de ce projet se résume en trois axes :

A) Mise en scène et promotion des sites, notamment par le biais des technologies de l’information et de la communication : nouvelle scénographie pour le circuit des remparts de la citadelle de Montmédy, animations et  conception des supports de communication ; interprétation des patrimoines et des paysages par un réseau de points de lecture (signalétique) 

B) Matérialisation des sentiers de découverte transfrontaliers en collaboration avec les  communes concernées (aménagement, balisage).

C) Soutien à l’organisation de la filière des guides touristiques : création d’une structure fédératrice mettant en marché l’offre des groupes, de la conception à la commercialisation.

DETAIL DES ACTIONS

Axe A : Aménagement du territoire 

Matérialisation de l’itinéraire patrimoine et paysage
Programme d’aménagement du tracé principal : section en mauvais état, franchissement des obstacles, accès aux sites emblématiques, stationnement vélo…
Prévoir balisage et entretien des chemins de randonnée.
Pérennisation des sections et maîtrise foncière du tracé : conventions pour les  droits de passage, inscription des sections d’itinéraire au Plan Départemental des Itinéraires de Promenades et de Randonnées etc.

Axe B : Valorisation et promotion du territoire

Mise en scène et animation autour de l’itinéraire patrimoine et paysage
Animations ponctuelles de l’itinéraire, visites, saynètes...
Valorisation des sites et circuits par l’intermédiaire du geocaching, chasse aux trésors (GPS)
 Etude de mise en scène pour la citadelle de Montmédy
Aménagement d’un réseau de points de lecture du patrimoine et des paysages. Panneaux d’interprétation dotés de QR code (code-barres en 2D pour accès web avec smart phone)  - Panneaux de présentation de l’itinéraire de randonnée (cartographie, accès, hébergements…)
Pose de panneaux Relais Information Service sur les sites phares en Belgique pour compléter les cinq panneaux R.I.S apposés côté français

 Promotion du territoire
- Réalisation d’un topoguide présentant l’itinéraire de randonnée « Patrimoine et Paysage »
- Valorisation de l’itinéraire sur le web
- Photothèque en ligne avec photos géo référencées accessibles aux hôtels, restaurants, cafés, gîtes, chambres d’hôtes, aux associations, aux communes…

Axe C : Encourager la formation et la sensibilisation des acteurs

Soutien à l’organisation de la filière des guides touristiques
- Régularisation des statuts des guides, conception de forfaits, démarchage groupes dans une logique de commercialisation, visites guidées du patrimoine et des paysages sur sites).
- Professionnalisation des guides touristiques de la région qui permettrait la valorisation de ce métier, la commercialisation de nos offres, et la professionnalisation de la filière.
Objectifs : Développer les retombées économiques directes et indirectes liées à l’économie touristique. Encourager les bénévoles et les habitants à être ambassadeurs de leur territoire

Formation des acteurs
Formation des prestataires (hébergements, restaurants, sites touristiques) et promotion de leurs offres pour :
- Améliorer leur visibilité sur le net
- Optimiser l’accueil de clientèles spécifiques : étrangers, randonneurs, cyclotouristes…
- Créer des produits touristiques
Formation des guides touristiques aux nouveaux produits liés à la diversification de l’offre touristique transfrontalière.

Animations autour du paysage avec le  « Centre d’Interprétation du Paysage ». 
Mise en place d’expositions temporaires itinérantes sur les paysages de la Lorraine Gaumaise
Visites guidées du C.I.P. de Florenville, porte d’entrée du territoire transfrontalier.
Organisation d’activités pédagogiques (en partenariat avec les écoles, les Centres Régionaux d’Initiation à l’Environnement, les Centres Permanents d’Initiatives à l’Environnement, les guides de terroir…)
Organisation de conférences et d’évènements
Promotion des animations du C.I.P.


La CODECOM exerce désormais la compétence scolaire

Depuis le 1er septembre 2013, la Communauté de Communes du Pays de Montmédy exerce  la compétence scolaire et périscolaire en lieu et place des 25 communes membres.

Cette compétence regroupe :

- la gestion (construction, aménagement, entretien et fonctionnement) des bâtiments scolaires et périscolaires répartis sur le territoire intercommunal, actuellement au nombre de 7 (Syndicat Intercommunal Scolaire et Regroupement Intercommunal Pédagogique),

- l’ensemble des services aux écoles (mobilier, informatique, fournitures scolaires, activités piscine, projet pédagogique…).

Pourquoi un transfert de la compétence scolaire ?

Ce transfert se justifie par :

Une stratégie territoriale pour le maintien des écoles

La compétence scolaire permet d’établir des orientations stratégiques au niveau de la Communauté de Communes :
·         Le but est de favoriser la fréquentation effective des écoles situées dans le périmètre intercommunal par les enfants qui y résident. Il s’agit d’organiser le territoire de manière cohérente au niveau scolaire.
·         Cette organisation permet d’anticiper les problèmes liés à la fermeture de classes.
·         L’analyse de la répartition des effectifs sur l’ensemble du territoire intercommunal permet d’avoir une réflexion commune et globale pour conserver nos classes, nos écoles et notre collège.

Une cohérence pour une offre de services uniforme et de qualité sur l’ensemble du territoire

L’école n’est pas seulement le lieu où l’on dispense un enseignement défini par les programmes scolaires ; elle est devenue le centre d’un réseau de prestations et de services complémentaires (garderie, cantine, service minimum d’accueil, activités sportives, artistiques, culturelles…). Leur mise en cohérence sur un territoire scolaire adapté, et notamment intercommunal, est devenue nécessaire, à plusieurs titres :

- Eviter de laisser partir les enfants hors de la Communauté de Communes en ayant une politique d’accueil et de services de proximité cohérente,

- Identifier le territoire intercommunal comme territoire de solidarité proposant les mêmes services à l’ensemble des habitants de la Communauté de Communes,

- Se donner la possibilité de créer un service périscolaire sur un secteur qui n’en dispose pas

- Donner une identification plus forte au niveau de la direction académique,

- Apporter le complément logique aux compétences déjà exercées par la Communauté de Communes du Pays de Montmédy :
·         Périscolaire (garderie matin, midi, soir, cantine scolaire
·         Transports scolaires et transport d’enfants.
L’ensemble des services à destination des enfants assurés par la même collectivité facilite la compréhension pour les familles qui n’auront qu’un seul interlocuteur.

- Réaliser des économies de fonctionnement compte tenu des exigences de l’Education nationale et des possibilités de mutualisation (niveau de mise en concurrence plus élevé, ex. : marché de fournitures scolaires pour l’ensemble des écoles).
  
Un égal accès à l’éducation pour tous les enfants
Un des principaux objectifs de la Communauté de Communes est de gommer les disparités importantes dans les moyens accordés par les communes aux écoles, notamment en termes de matériels et fournitures :

- Uniformisation des dotations par enfant (pédagogique, coopérative scolaire, Réseau d'aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED)…).

L’exercice de la compétence scolaire au niveau intercommunal favorise un accès équitable au savoir pour tous les enfants de la Communauté de Communes :

- en soutenant le travail des enseignants
- en leur donnant les mêmes moyens (développement de l’« école numérique rurale » dans toutes les écoles du territoire, équipement informatique, accès internet, enseignement des langues vivantes en élémentaire, …).

Un autre enjeu est de permettre aux enfants d’accéder à un niveau optimal d’éducation (projets, moyens…)

La compétence scolaire intercommunale permet selon la volonté des enseignants de favoriser :
- les projets pédagogiques communs entre écoles du territoire,
- le travail sur des thèmes d’éducation à l’échelle intercommunale
- l’organisation d’évènements regroupant l’ensemble des élèves de la Communauté de Communes.

Quelques informations pratiques

Inscriptions scolaires : une procédure sera définie dans le respect des textes et en concertation avec les communes,  la Direction Académique et les directrices et directeurs d’écoles.

Les coopératives et autres associations scolaires qui œuvrent pour aider les écoles à organiser des activités éducatives peuvent continuer dans leurs tâches et toutes les personnes qui s’impliquaient dans cette aide sont toujours les bienvenues.

Lors des conseils d’école, les représentants de la Communauté de Communes remplacent ceux de la commune ou du Syndicat Intercommunal Scolaire ou Regroupement Intercommunal Pédagogique.   
Enfin, la Communauté de Communes du Pays de Montmédy a choisi de mettre en œuvre un travail partenarial avec les représentants des parents d’élèves, les représentants de l’Education nationale, les élus, le personnel territorial concerné.
Décider ensemble de l’avenir de l’école sur ce territoire, c’est permettre à tous de s’exprimer ou d’être représenté dans la concertation. Un groupe de travail composé de directrices et de directeurs d’école, de parents d’élèves élus et d’élu(e)s et de la responsable du Centre Social  sera constitué. Afin de commencer à préparer la rentrée scolaire 2014/2015, des réunions seront très rapidement organisées. Les propositions des conseils d’école seront également entendues. La participation de tous permettra de faire avancer la réflexion.

Laurent CARLIER
Chargé de mission scolaire et périscolaire

Communauté de communes du Pays de Montmédy






Le programme Leader 2007-2013 - des opportunités à saisir...



Depuis 2009, le  Pays de Verdun bénéficie du programme européen LEADER pour soutenir les projets de développement touristique à l’échelle du Nord Meusien. Doté d’une enveloppe de 1 083 571 €, LEADER accompagne des initiatives innovantes fondées sur un partenariat dont l’objectif est d’enrichir l’offre touristique sur le territoire. L’aide est destinée aux maîtres d’ouvrage publics et privés.
 Les collectivités territoriales, les établissements publics, les associations, les particuliers et entreprises, les offices de tourisme et les ménages agricoles (sous certaines conditions) peuvent solliciter une aide Leader. Les thématiques soutenues sont :

1. Tourisme d’histoire lié à la Grande Guerre
2. Patrimoine culturel et historique
3. Loisirs verts pour un tourisme durable
4. Tourisme évènementiel
5. Appel à projets : manifestations culturelles
6.  Création de structures d’hébergement touristique
7. Diversification des ménages agricoles vers des activités touristiques

Les principes clés de LEADER

 Le programme LEADER accompagne des actions apportant une valeur ajoutée en terme de qualité, d’accessibilité ou d’innovation.  La stratégie touristique a pour vocation de répondre aux besoins de développement du territoire.

Les conditions d’éligibilité

§  Le projet doit avoir un réel impact touristique (attractivité, flux de nouveaux visiteurs, retombées économiques)
§  Le projet doit se dérouler sur le périmètre du Pays de Verdun
§  Le projet doit bénéficier obligatoirement d’un co-financement public pour mobiliser une aide FEADER

ATTENTION : Le porteur de projet doit déposer son dossier auprès du GAL avant tout acte juridique (signature d’un bon de commande, devis ou facture)

Qui décide de l’attribution des subventions ?

1. Un avis technique est donné dans un premier temps sur la viabilité du projet et sa cohérence avec les autres stratégies de développement de la filière, notamment les politiques menées par le Conseil Général de la Meuse et le Conseil Régional de Lorraine,
2. La décision finale est rendue par le Comité de Programmation, composé d’élus et d’acteurs privés.

Le taux d’intervention de l’aide

Le montant FEADER est au maximum égal à 55% des dépenses publiques éligibles. En effet, certaines dépenses (ex : voiries, frais de bouche) ne peuvent être financées.

Nous contacter

GAL Pays de Verdun - 11, rue du président Poincaré

BP 80719 - 55107 VERDUN Cedex

Tel : 03 29 83 44 01 - leader@pays-de-verdun.fr  - http://www.paysdeverdun.fr/








Marville, nouveau temple solaire - article du républicain lorrain

RL du 28/01/2013

La centrale photovoltaique de Toul-Rosières. Photo Anthony PICORÉ

La centrale photovoltaique de Toul-Rosières. Photo Anthony PICORÉ


Le dépôt de demande de permis de construire d’une centrale photovoltaïque sur l’ancienne base aérienne de Marville-Montmédy remonte au 31 août 2010. Soit un mois avant celui concernant le site de Toul, datant, lui, du 30 septembre. « À l’arrivée, le projet toulois est opérationnel, le nôtre toujours en attente », constate mi-figue mi-raisin Claude Léonard. Conseiller général du canton de Montmédy, l’ex sénateur apparenté UMP connaît ce dossier comme sa poche. Tout comme celui de Toul. Concurrence oblige… Servie par Nadine Morano, alors ministre, Toul a imposé, selon Léonard, « une concurrence pas tout à fait loyale ». L’élu meusien n’a pas oublié que le projet plus au Sud a bénéficié du feu vert de l’État quelques jours avant la fin du moratoire Sarkozy, échappant ainsi aux fourches caudines de la Commission de régulation de l’énergie. Forte de quelque 1,4 million de panneaux photovoltaïques répartis sur 360 hectares pour une puissance de 115 MWc (megawatts-crêtes), la plus grande centrale solaire de France est entrée en service le 13 novembre dernier.
À l’inverse, le projet de Marville portant sur la couverture en panneaux solaires de 191 hectares de l’ancienne base aérienne, est resté dans la seringue. « I l a fait les frais du quota Besson d’attribution annuel de 500 MWc pour le pays et de la baisse de 20 % du tarif de base applicable aux installations de plus de 100 Kw (lire l’encadré ci-contre). La plupart des projets retenus étaient situés dans le Sud Est, en raison de leur forte rentabilité, et visiblement aucun critère d’aménagement du territoire n’avait été retenu », déplore rétrospectivement Claude Léonard.

Supplique


Ulcérée, l’ARF (Association des Régions de France) tapait, à la fin de l’année, du point sur la table. Alain Rousset, son président, exhortait la ministre de l’Energie, Delphine Batho, à « surseoir » au projet de réduire de 20 % le tarif d’achat par EDF de l’énergie d’origine photovoltaïque. Au motif qu’une telle disposition favoriserait l’essor des régions ensoleillées, au détriment de toutes les autres (lire ci-contre). Et ce, « en contradiction avec la plupart des Schémas régionaux du climat, de l’air et de l’énergie (SRCAE) ».
Une supplique visiblement entendue. Le 7 janvier, Delphine Batho proposait de relancer les appels d’offres pour les installations ainsi qu’une bonification des tarifs de rachat de l’électricité en fonction du lieu de fabrication des modules photovoltaïques. En Lorraine, ce bonus susceptible de ramener de l’équité entre Nord et Sud, relance les espoirs des promoteurs de Marville qui investissent – via la société Neoen, filiale de Direct Energie – dans une technologie franco-française, moins polluante que les panneaux importés d’Asie : « A la différence de Toul, les panneaux sont fabriqués en France et ne contiennent aucun métal lourd. Cette technologie brevetée "tracker" articule une installation pivotante permettant de suivre la course du soleil, afin d’optimiser la production d’électricité ». Portée par la communauté de communes de Montmédy, avec l’appui des élus lorrains, l’installation meusienne, d’un investissement de 150 à 200 M€, pourrait produire jusqu’à 70 MWc, soit l’équivalent de la consommation journalière en électricité d’une ville de 30 000 habitants.

Xavier BROUET.

Les nouveaux commerces et services du Pays de Montmédy


Les Montmédiens sont heureux d'avoir dans leur petite ville et les communes environnantes des commerces de proximité couvrant, selon une étude récente, 80% de leurs besoins.



Grâce à ses commerces implantés en centre ville, autour et près de la place de l'hôtel de ville, Montmédy a conservé des services, un charme et une ambiance rares aujourd'hui en milieu rural...

L'offre commerciale, alimentaire et non alimentaire, est également assurée par plusieurs supermarchés.

Retrouvez sur cette page les nouveaux commerces et les nouveaux services du Pays de Montmédy... 

Vous venez de vous installer dans le canton ? N'hésitez-pas à nous envoyer votre texte et vos photos, nous nous ferons un plaisir de vous aider à vous faire connaître !














Gérard CHAMILLARD
CHALEUR PELLET
FABRICATION, DISTRIBUTION,
COMMERCIALISATION DE PELLETS,
DE BOIS
 - 55600 ZI MARVILLE 



La vue est belle : Béatrice Tisserant votre opticienne à Montmédy
03 29 80 22 67


Stéphane Grillot, audioprothésiste à Montmédy
06 07 49 36 84




AutoDiag55 - Reparation,Entretien et Diagnostiques toutes marques

Autodiag55
Diagnostique electronique
et réparation général automobile
Spécialiste BMW/AUDI/OPEL
VIGNEUL-SOUS-MONTMEDY

Tel 03 54 65 93 91/06 18 45 91 19
vitor55@hotmail.fr 





Coiffeuse à domicile
 Jennifer LAURANT
6 rue du Claude VILLECLOYE 
Tel 03 34 65 91 22 / 06 38 80 20 08




Le sport partout et quand je veux !

Coach sportif
Activités sportives ou coaching à domicile.








Nouveau : Coaching à domicile - Le sport partout et quand je veux









développement musculaire, remise en forme, meilleur image de soi, bien dans son corps, coach sportif personnel, suivi personnalisé...



   Educatrice sportive depuis plusieurs années, j'interviens au sein de clubs sportifs, associations, et auprès de particuliers. Plus qu'un métier, c'est devenu pour moi une passion. Le sport est selon moi source de bien être que je souhaite partager avec vous.
   Je vous apporte mon soutien et mes connaissances pour que chaque séance vous rapproche un peu plus de votre objectif.
     Je vous assure une adaptation à votre emploi du temps, un entrainement sur mesure et un cours en toute sécurité.

Sophie Van de woestyne
Coach sportif
Activités sportives ou coaching à domicile.

Licence de sport
Carte professionnelle pour les
activités d'entretien et de musculation.

N° SIRET :

789 504 065 00010