Informations concernant l'assainissement


"Le service assainissement de la Communauté de Communes du Pays de Montmédy rencontre fréquemment des dysfonctionnements liés à la présence d'objets solides ou toxiques indésirables dans les canalisations des eaux usées, notamment de lingettes achetées dans le commerce. Elles ne sont pas biodégradables à court terme ; elles bouchent les conduites, et ont pour conséquence une augmentation du coût de maintenance du réseau des eaux usées. Il est donc demandé à tous les usagers du réseau d'assainissement de jeter les lingettes ou chiffons avec les ordures ménagères et non dans les sanitaires.
Nous vous remercions par avance de votre compréhension."
  
Les travaux de réseaux d'assainissement et la réalisation des stations d' épurations débuteront à partir d' Avril 2012 et ce pendant plusieurs mois. Sont concernés les habitants des Communes de;

- Iré-le-Sec
- Breux
- Verneuil-Petit
- Chauvency-st-Hubert
- Chauvency-le-Chateau
- Thonne la long


Etude pour la valorisation du « petit » Patrimoine du Pays de Montmédy.
Rappel: La Communauté de Communes du Pays de Montmédy a confié cette étude au Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement et de la Meuse. Le but est d’accompagner la Communauté de Communes dans le recensement des éléments patrimoniaux publics et remarquables de notre canton afin de sensibiliser la population et donner des conseils de restauration.
Il est indispensable d’apporter un support d’aide à la conduite de la politique de sensibilisation, d’information, de gestion du patrimoine et à un programme de valorisation de ce dernier.
Les investigations sur le terrain ont débuté durant l’été 2010 et ont été réalisées par Mlle VILLIGER ainsi que Mr WIECZOREK.  L’étude s’est orientée vers le patrimoine bâti mais aussi végétal. Le patrimoine vernaculaire* de l’ensemble des communes du canton sera décrit dans un recueil de fiches par communes dans un fascicule.
Chaque dossier sera composé d’une page de présentation avec si possible une vue aérienne, suivie d’une fiche diagnostic avec les prescriptions du CAUE et pour finir une remarque sur les points singuliers et l’état des connaissances archéologiques.
Pour ce faire, les membres du CAUE ont eu recours à plusieurs sources telles que la carte des Naudin*, le cadastre Napoléonien*, la carte IGN ou des photographies et œuvres bibliographiques.
Il est répertorié dans cette étude en plus des éléments cités auparavant, la présence des éléments remarquables tes que les calvaires, oratoires, monuments funéraires ou commémoratifs, de murs ou éléments de clôture, de places ou tous éléments naturels. Aussi, il est noté la présence de tout ouvrage d’hygiène ou d’assainissement tels que les lavoirs, fontaines, abreuvoirs, ponts ou châteaux d’eau.
Enfin, des points singuliers ont également retenu leur attention, il s’agit de nombreux  linteaux datés,  de chemin creux ou encore d’évolution du patrimoine dans le temps.
Suite à la restitution définitive de l’étude programmée avant l’été 2012, la Communauté de Communes du Pays de Montmédy envisage de nombreuses actions reposant sur cette étude qui s’accordent parfaitement avec notre Pôle d’Excellence Rural axé sur la Restauration du Patrimoine Bâti.
« Il faut être fier d'avoir hérité de tout ce que le passé avait de meilleur et de plus noble. Il ne faut pas souiller son patrimoine en multipliant les erreurs passées. » De Gandhi, Extrait du « Le Jeune Inde ».

 * voir « pour en savoir plus »

Pour en savoir plus…

Le patrimoine vernaculaire : Le patrimoine propre à une région et à une époque données.
La carte des Naudin : Pendant plus de dix années, de 1728 à 1739, une équipe d’ingénieurs géographes appartenant à l’atelier versaillais des Naudin parcourut la Lorraine afin de répertorier dans les campagnes lorraines, le plan de tous les bourgs et villages, avec les églises et les châteaux , les prairies, les bois, les routes et les chemins avec leurs ponts de pierre ou de bois, les croix de carrefours, etc.
Le cadastre Napoléonien : Afin de remédier aux différences fiscales de l'Ancien Régime, le cadastre a été réalisé pour l'ensemble du territoire national dans la première moitié du XIXe siècle.




Tourisme et culture, moteurs de l'économie du Pays de Montmédy


Fin 2011, à l’initiative de la Grande Région, s’est tenu à Nancy le forum « tourisme et culture, moteurs de l’économie ». Les vices présidents chargés respectivement du tourisme et de la culture, du développement économique et de la vie associative ainsi que la directrice générale des services de la CODECOM ont participé à cette journée riche en rencontres et en enseignements.

La communauté de communes, les communes, les associations du Pays de Montmédy ont raison de s’investir et d’investir dans des actions de développement touristique et culturel. Tourisme et culture  sont indissociables car, comme l’ont souligné les différents intervenants du forum : « L’attractivité d’un territoire ne se limite plus à son paysage et à son patrimoine mais à sa plus-value intellectuelle et culturelle ».
Nous l’avons dit dans ces pages à plusieurs reprises, cette attractivité ne doit pas s’exercer sur les seuls visiteurs, elle doit susciter l’intérêt et l’envie de s’installer durablement, de participer à la vie locale, de produire des services, de la richesse et d’animer le territoire. L’avenir de notre bassin de vie tient dans notre ambition à le rendre extraordinaire.  En aurons-nous les retours socio-économiques attendus ? Voilà une question légitime qui ne trouvera  une réponse que sur le long terme.
Par contre, nous pouvons être certains que sans cette volonté, sans cette ambition, un territoire rural comme le nôtre est condamné au déclin à très court terme. Il nous appartient de convaincre rapidement nos enfants qu’un avenir ambitieux ici est possible, convaincre  les artisans, les chefs d’entreprises, les professionnels dont notre territoire a absolument besoin qu’ils peuvent trouver ici des conditions d’exercice rentables et agréables. Nous devons les convaincre non pas avec des mots mais avec des actes, dans tous nos domaines de compétences.
La CODECOM, dans le cadre de sa politique d’aide aux associations, soutient prioritairement les actions culturelles et sportives dont le rayonnement est au minimum intercommunal et dont la portée pour les habitants et pour l’image du territoire est démontrée.  C’est dans cet esprit que la CODECOM soutient, par exemple, l’orchestre philharmonique transfrontalier, le collectif théâtre « Les Chat’Ernelle » ou certaines associations sportives pour leur action en faveur des artistes et sportifs  de la région mais également pour leur implication envers la jeunesse par le biais notamment d’animations scolaires.
Compte tenu du dynamisme de notre canton, le conseil général de la Meuse a décidé d’accompagner ses efforts en nous proposant d’être une CODECOM « pilote » dans le domaine culturel. Une convention fixant les priorités communes des deux collectivités en terme d’action culturelle est en cours d’élaboration. Nous ne manquerons pas de vous la présenter dès qu’elle sera finalisée et validée.

Pôle musical transfrontalier : Concerts à Avioth le 27 avril puis à Stenay et Chenois


Prochainement à Avioth, Chenois et Stenay

Les concerts du printemps musical transfrontalier 2012

avec un programme exceptionnel !


Télécharger le dépliant des concerts

Première partie


Ouverture Coriolan de Beethoven – Symphonie de l’horloge de Haydn


Deuxième partie


Cantate n°4 de Bach – Concerto pour cordes et accordéon de Piazzola




VENDREDI  27 AVRIL à 20h30 : Basilique d’AVIOTH
Animation scolaire à Stenay le vendredi et à  Ecouviez

DIMANCHE 29 AVRIL à 16h00 : Eglise de STENAY

DIMANCHE 6 MAI à 16h00 : Eglise de CHENOIS

Prix des places : 10 euros – gratuit pour les jeunes de moins de 16 ans


Ce concert s’inscrit dans les manifestations du projet européen de « Pôle musical et orchestre philharmonique transfrontaliers », qui fait l’objet d’une demande de concours Interreg de la part de la Commune de Virton et de la Communauté de communes du Pays de Montmedy. Ces deux opérateurs fortement engagés dans ce projet solliciteront, en cas d’accord européen, le partenariat d’autres communes et pouvoirs publics ainsi que de mécènes culturels de la zone des trois frontières.

L’orchestre philharmonique transfrontalier :

Depuis trois ans, l'orchestre rassemble un ensemble important d’une quarantaine de talents, jeunes et moins jeunes des trois pays, encadrés par des musiciens professionnels.

L’orchestre se compose de :

- 25 cordes dont une bonne partie de jeunes des ensembles à cordes des écoles de musique de Rouvroy et de Rehon 
- 15 bois et cuivres ( bassons, hautbois, cors, trompettes, clarinettes, flûte traversière,timbale) 
- quelques chefs de pupitre et professionnels ( en partie du Grand-Duché de Luxembourg) 

L’orchestre s’est déjà produit avec succès dans divers endroits de la région transfrontalière, en collaboration avec certains chœurs, à savoir : 

- Grand-Duché de Luxembourg : Pétange, Differdange, Soleuvre, Bascharage 
- Belgique : Virton, Habay, Tintigny, Chenois, Aubange 
- France : Montmedy, Longwy, Longuyon, Juvigny-sur-Loison, Marville, Ville-au-Montois

Porteur du projet :

Adelin Thomas 75, rue du vivier, B 6761 Latour
 Tél. 00326357807 – adejos@skynet.be


Lion's club Laclaireau Comté de Chiny

Contacts France :

Communauté de communes du Pays de Montmédy 
Myriam Licourt, directrice générale des services
Jean Chevalier, vice-président chargé de la culture et du tourisme
20, avenue de la gare
55600 MONTMEDY

Téléphone : 03 29 80 16 44

Le concert de Stenay est cofinancé par la CODECOM du Pays de STENAY

Commune de Virton


Yannick EREL
Dominique BODSON



Les chefs de l'orchestre philharmonique
transfrontalier









L'Halleluia de Haendel - printemps musical transfrontalier 2011 

Le printemps arrive... demandez autorisations et conseils pour vos travaux...


Sensibilisation à la restauration du patrimoine bâti.

Le printemps est  le moment où se réalisent de nombreux travaux extérieurs. Chacun souhaite embellir sa maison ou améliorer son confort. Malheureusement, faute de conseils avisés, trop d’erreurs sont encore commises et l’aspect général de nos villages, de nos maisons s’en trouve parfois dégradé.
Avant de commencer quoi que ce soit, nous vous recommandons de vous rapprocher de services ou d’associations tels que le CAUE, le SDAP ou la Fondation du patrimoine. Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter M. Jean-Victor Andreoli, chef de projets bâtiment à la CODECOM.




Un autre conseil : même si votre maison n’est pas dans une zone protégée, nos villages, notre canton auraient beaucoup à gagner si vous agissiez « comme si » c’était le cas…




Le Pays de Montmédy prépare l'année renaissance 2013...




L’ANNEE RENAISSANCE DANS LA REGION DE MONTMEDY.



L’Année Renaissance 2013 se prépare à Nancy. Cette manifestation proposera aux nancéiens de se réapproprier leur patrimoine du 17ème siècle et revisiter la Ville Neuve de Charles III. Mais Nancy étant aussi la ville des Ducs de Lorraine, la Mission Renaissance s’intéresse à toute la Lorraine. 


La Renaissance est particulièrement présente à Pont-à-Mousson et en Meuse sur les 3 sites phares que sont Bar-le-Duc, Saint-Mihiel et Marville. Les responsables de la Mission Renaissance sont donc en train de repérer d’autres sites dignes d’intérêt, pour donner à la manifestation nancéienne une dimension plus large.


La Mission Renaissance est déjà en contact dans le Nord Meusien, à Marville, avec l’association Marville Terres Communes, pour les événements et les recherches qu’elle organise depuis 2002 autour du patrimoine de Marville. La Mission Renaissance a également pris contact avec l’Office de Tourisme Transfrontalier du Pays de Montmédy afin que lui soit proposé un inventaire des autres sites qui pourraient faire partie du programme « hors les murs » de la manifestation nancéienne.

L’Office de tourisme transfrontalier du Pays de Montmédy a donc monté une petite cellule de travail avec un représentant de chaque site potentiellement intéressant pour procéder à cet inventaire et permettre à la Mission Renaissance d'avancer dans son travail de programmation.    

Si Marville reste donc une destination incontournable en matière de patrimoine et d’événements dédiés à la Renaissance, il ne faut pas oublier d’autres sites remarquables : Avioth et sa surprenante basilique, sa Recevresse de style gothique flamboyant, sa chaire à prêcher, ses statues et sa chapelle typiquement Renaissance ;  Montmédy et ses fortifications construites par les architectes de Charles Quint ; Stenay, ville phare de l’époque ; le château de Louppy-sur-Loison et celui de Cons-la-Grandville qui n’est pas en Meuse mais qui a été associé à la réflexion par sa proximité. Et la liste n’est pas exhaustive…

L'évènement Renaissance Nancy 2013