Quoi de neuf au Pays de Montmédy ? Années précédentes

Quoi de neuf au Pays de Montmédy - décembre 2013


Quoi de neuf au Pays de Montmédy - septembre 2013
Quoi de neuf au Pays de Montmédy - juillet-août 2013


Quoi de neuf au Pays de Montmédy - juin 2013


Quoi de neuf au Pays de Montmédy - mai 2013

Quoi de neuf au pays de Montmedy - mars 2013


Quoi de neuf au Pays de Montmédy - décembre 2012

Quoi de neuf au Pays de Montmédy - septembre 2012

Quoi de neuf au Pays de Montmédy - juillet et août 2012


Quoi de neuf au Pays de Montmédy - juin 2012
Quoi de neuf au Pays de Montmédy - avril 2012
Quoi de neuf au Pays de Montmédy - mars 2012
Quoi de neuf au Pays de Montmédy - janvier et février 2012




Le Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC)


Rencontre avec Angélique CHABRIDON, technicienne au SPANC depuis 2008

Tout, d’abord, qu’est-ce que le SPANC ?

               Le Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC) assure les missions d’informations et de contrôle des installations neuves, réhabilitées ou existantes d’assainissement non collectif.  Ce service intervient sur le territoire de la Communauté de Communes du pays de Montmédy et de Stenay (soit 25+19 communes) et à Champneuville. Le SPANC a également un projet de convention avec le syndicat des eaux de Marville.

Quel est son rôle ?

               Les missions de contrôles visent à vérifier que les installations d’assainissement non collectif ne portent pas atteinte à la salubrité publique. Elles permettent aussi la préservation de la qualité des eaux en identifiant d’éventuels risques liés à la conception, à l’exécution, au fonctionnement, à l’état ou l’entretien des installations.
A partir du moment où un immeuble rejette des eaux usées, un système de traitement de ces eaux doit être mis en place.

De quand date sa création ?

               Depuis le 28 avril 2010, la Communauté de Communes du Pays de Montmédy a créé son SPANC afin de répondre aux obligations réglementaires en matière d’assainissement non collectif. En effet suite à la loi sur l’eau du 30 décembre 2006 il est désormais obligatoire de faire réaliser des contrôles périodiques des dispositifs d’assainissement non collectif de tous les immeubles qui ne sont pas raccordés à une station d’épuration.

Le SPANC réalise-t-il uniquement des contrôles de bon fonctionnement et d’entretien ?


Non, il y a différentes missions à réaliser :

- Le contrôle de conception et d’implantation
- Le contrôle de bonne exécution
- Le contrôle d’état des lieux de l’existant ( à réaliser dans chaque habitation avant fin 2012 )
- Le diagnostic assainissement lors de la vente du bien


Quel est le coût de chaque mission ?

               Le coût varie entre 60 et 120 euros, tout en sachant que le contrôle d’état des lieux est entièrement pris en charge par la Communauté de Communes du Pays de Montmédy, soit 120 euros.









Campagne de ravalement

La Communauté de Communes du Pays de Montmédy se donne des outils efficaces pour permettre à ses habitants d'embellir leur ville et leurs villages. Avec cette nouvelle campagne de ravalement de façades, des solutions adaptées sont offertes aux propriétaires qui souhaitent mettre en valeur leur façade.





Pour tout renseignement :

CMAL ( Centre Meusien d’Amélioration du Logement)
1 Rue Konarski - BP 20045
55 001 BAR LE DUC
Tel : 03.29.79.23.10
Mohamed FAHEM -m.fahem.cmal@orange.fr

Ou lors des permanences du chargé d’opérations :

- Le 3eme mercredi de chaque mois, de 10h à 12h
Communauté de communes du Pays de Montmédy 
20 Avenue de la Gare
55 600 MONTMEDY

Visitez le blog



Le pôle de compétences en restauration au coeur des journées du patrimoine 2011

Pour cette nouvelle édition des Journées du Patrimoine qui se déroulait les 17 et 18 Septembre 2011, les  casemates 10 et 11 de la citadelle (casemate pédagogique et casemate expositions) ont été mises à disposition par la commune de Montmédy. Dans la première s’est déroulée l’inauguration le Vendredi 16 Septembre à 18h30, dans la seconde une exposition orientée vers la restauration et la conservation du patrimoine bâti.





L'inauguration s’est déroulée en casemate 10 en la présence d’une quarantaine d’invités. Monsieur Jean Chevalier, vice-président de la Communauté de Communes du Pays de Montmédy mais aussi Président de l’Office du Tourisme de Montmédy a pris la parole pour rappeler l’importance des Journées Européennes du Patrimoine sur le plan économique et sur le plan culturel pour l’ensemble du canton de Montmédy.




Ensuite, Laetitia Pique nous a présenté le programme des animations prévues sur tout le territoire du canton de Montmédy durant le weekend.  Jean-Victor Andreoli a ensuite présenté le Pôle de Compétence Transfrontalier en Restauration du Patrimoine Bâti.



Pour terminer, nous avons eu le plaisir de recevoir le témoignage de Mr Hermans, propriétaire du refuge des Moines d’Orval, concernant la réhabilitation et la restauration de cet ouvrage.



Les travaux devraient débuter courant 2013 pour etre achevés en 2015.




L’exposition



La composition :



- Un diaporama de 70 photos sur l’évolution de la Citadelle dans le temps à été diffusé en boucle. Toutes ces images d’archives sont le fruit de plusieurs années de recherche de Gérard Cady, habitant de la citadelle et déjà auteur de 3 ouvrages sur la ville haute.





A noter : Une fiche de sensibilisation sur les principes de la restauration du patrimoine bâti créée et fournie par l’Institut Universitaire des Métiers du Patrimoine de Troyes (IUMP) était distribuée à chaque participant.




- Une exposition du Conseil d’ Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement de la Meuse (CAUE 55) intitulée «Les maisons Lorraines ont du caractère » composée de 13 panneaux rigides. Divers sujets ont été traités tels que la toiture, la façade, les enduits, la pierre de taille, l’usoir, etc.







- Une création par le cabinet VALOREN de 4 panneaux définissant les projets du Pôle d’Excellence Rurale.



A noter : La Communauté de Communes de Montmédy a perçu, dans le cadre de la mission d’accompagnement au montage de ce dossier : 9900 euros du Conseil Régional de Lorraine, ainsi que 12 420 euros du Fond Européen du Développement Régional.




- Une exposition de la Maison de l’Urbanisme Lorraine Ardenne (MURLA) intitulée



« La maison rurale en Lorraine » composée de 17 panneaux. Cette fois il était question de précision sur les matériaux, les enduits et couleurs traditionnels ou encore les ouvertures.





Les visiteurs :



L’exposition ouverte de 14h à 18h les samedi 17 et dimanche 18 Septembre a permis de rencontrer une cinquantaine de visiteurs.



L’origine de ceux-ci était également répartie, soit une moitié originaire de Belgique, l’autre de Lorraine.





BILAN ET OBJECTIFS

Compte tenu de cette première édition d’exposition relative au patrimoine bâti lors des Journées Européennes du Patrimoine, le bilan en terme d’affluence est satisfaisant.



De plus, les visiteurs ont pu découvrir nos partenaires de travail tels que le cabinet VALOREN, l’ IUMP, la MURLA ou le CAUE 55, ou encore le Moulin à couleurs qui est la dernière fabrique de terres naturelles colorantes en France.



L’objectif pour la prochaine édition est de convaincre des artisans d’arts ( tailleur de pierre, couvreur, ébéniste) de venir faire des démonstrations de leur savoir-faire, ou encore de créer des ateliers manuels.



Aussi, il sera présenté l’avancement de la rénovation de la maison des Patrimoines ainsi que du Pôle d’Excellence Rurale dans sa globalité.





Nos remerciements à : CAUE 55, Gerard CADY, Gérard PELTRE (VALOREN), la Commune de Montmédy, Mr HERMANS et la MURLA.

Le foyer logement


"Vieillir dans notre canton", la Communauté de Communes (CODECOM) du Pays de Montmédy s’y intéresse en s’engageant dans la création d’un foyer logement.

L’enquête réalisée en partenariat avec l’ILCG et l’ADMR a fait émerger deux souhaits forts :


- le premier d’un hébergement de proximité afin de ne pas être coupé de la famille et des connaissances.
- le second de se rapprocher des services : commerces, médecins, para-médicaux, services publics…

Ces désirs dénotent en définitive une grande lucidité chez les personnes âgées. Cette logique de proximité permet une continuité de vie et favorise le sentiment d’appartenance à une Communauté de personnes : celle du Pays de Montmédy.

Les élus locaux (Président, membres du bureau, conseillers communautaires de la CODECOM) ont parfaitement appréhendé les enjeux de cette situation. Ils ont donc décidé à l’unanimité la construction d’un Foyer logement au chef-lieu de canton, à Montmédy.

Où en est-on aujourd’hui ?

La Commune de Montmédy met à disposition de la CODECOM un terrain situé à proximité de la zone commerciale « Sous Retondu » (au-dessus de SUPER U et Lidl) et derrière le collège.
Le Département de la Meuse a donné son accord sur ce projet, inscrit dans le schéma départemental gérontologique.

L’étude de faisabilité, commandée à la SODEVAM est en cours sur les bases suivantes :

L’investissement immobilier sera réalisé par la CODECOM et la gestion du foyer logement sera assuré par l’EHPAD (maison de retraite) de Stenay afin d’une part d’assurer sur le territoire du Nord-Meusien une complémentarité d’une structure conçue entre le domicile et l’accueil des personnes âgées en grande dépendance et de rationaliser les coûts de gestion d’autre part.

Adapté aux besoins du milieu rural, le Foyer logement sera composé d’une trentaine d’appartements privatifs équipés de toutes les commodités usuelles et de mise à disposition d’espaces collectifs (pour la restauration, la lingerie, l’animation…).
Les résidents aménagent leur appartement comme ils le souhaitent avec leur mobilier et leurs objets personnels afin qu’ils se sentent chez eux. Ils sont locataires de ces logements.
L’objectif est de veiller au bien-être de chacun dans de bonnes conditions de confort et de sécurité et de préserver l’autonomie le plus longtemps possible où chacun est libre d’aller et venir.
Pour permettre d’atteindre cet objectif une équipe de professionnels formés est au service et à l’écoute des résidents et assure la sécurité 24 h/24 h.
Accompagner chacun dans la vie  quotidienne, animer le lieu avec les résidents en fonction de leurs goûts, de leurs désirs, contribuer à intégrer les habitants dans la vie sociale du Pays de Montmédy formant le socle de leur mission.
Des services payants sont proposés aux résidents : une restauration collective assurée par le personnel 7 jours sur 7, l’entretien du linge (blanchissage, repassage)…
Les résidents peuvent recevoir famille et amis dans leur  logement selon leur convenance et peuvent bénéficier des prestations d’aide à domicile (SSIAD, ADMR, ….)
Les interventions des médecins et des professionnels de santé s’exercent dans le cadre de la médecine libérale.
Pour vous résumer, au foyer logement « on vit  comme à la maison et on mène la vie qu’on a envie ».
Pour compléter les services aux personnes âgées, la CODECOM souhaite dans les années à venir créer un accueil de jour de 6 places pour personnes âgées atteintes de troubles de désorientation ainsi qu’un accueil possible de nuit. Ces services complémentaires relèvent  de la décision de l’Agence Régionale de Santé (ARS) après un appel à projets puisqu’ils sont financés par l’assurance maladie.
La construction de ce Foyer logement devrait pouvoir démarrer fin 2012 après l’accord du permis de construire et des financements (obtention des subventions…)

Vous le constatez, les élus de la CODECOM s’investissent dans la création de nouveaux services aujourd’hui en direction des personnes âgées mais aussi  envers tous les habitants (création d’une maison de santé), envers la famille (construction d’une nouvelle crèche). Le dynamisme démographique, l’accueil  de nouveaux habitants, l’amélioration de la qualité de vie de ceux qui y vivent sont étroitement liés à la concrétisation de ces projets.


Le foyer-logement sur le site de la SODEVAM